Arrestation de Rachid Nekkaz à Vgayet : Le MAK dénonce l’atteinte à l’A3naya kabyle

14/11/2014 - 16:58

SEDDUQ (SIWEL) — L’ancien candidat à la présidentielle algérienne, M. Rachid Nekkaz, a été interpellé dans la ville de Sedduq ( Seddouk), à une soixantaine de kilomètres de Vgayet (Bougie), où il s’est rendu hier dans le cadre de son projet de marche sur la capitale algérienne, Alger. Bien que ne partageant nullement les projets de M. Nekkaz, le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), par la voix de son président, Bouaziz Ait-Chebib, a condamné son arrestation en territoire kabyle, après que Siwel l’ai questionné à ce sujet.



Contacté par Siwel pour connaitre la réaction du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), ce dernier a estimé qu’en procédant à l’arrestation d’un politicien algérien (NDLR :Rachid Nekkaz) alors qu’il était en train de réaliser sa marche pacifique sur Alger, l’Etat algérien a en fait commis un nouvel acte de sabotage de l’A3naya kabyle. En effet, précise Bouaziz Ait-Chebib, « bien que notre mouvement ne partage en rien les projets de M. Nekkaz, nous considérons que cette arrestation est une provocation à l’encontre de la Kabylie qui a toujours assuré hospitalité, respect et protection à tous ceux qui séjournent sur son territoire, pour peu qu’ils ne viennent pas en ennemi ».

Le président du MAK a en outre considéré qu’une marche sur Alger « ne peut en aucun cas, concerner les kabyles depuis la marche historique du 14 juin 2001 », celle-ci ayant dévoilé au grand jour « l’isolement de la Kabylie » et « l’indifférence totale » de la « nation algérienne » aux malheurs de la Kabylie. M. Nekkaz, affirme encore le président du MAK, « ne constitue nullement un danger pour le peuple kabyle, contrairement au dispositif dit sécuritaire qui ne cesse de mettre le feu à nos forêts où à commettre ses incessantes bavures militaires qui ont déjà coûté la vie à bon nombre de kabyles. »

Rachid Nekkaz, homme politique et ex-candidat à l’élection présidentielle algérienne, a été arrêté hier après-midi par la police algérienne à Sedduq, dans la région de Vgayet pour « atteinte à l’ordre public » et « incitation à l’attroupement » Selon nos sources locales, il est toujours maintenu en détention et doit être présenté à un Procureur de la République algérienne, à Akbou, samedi prochain.

cdb,
SIWEL 141658 NOV 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche