Arrestation de 5 jeunes des At Yahia Moussa : le MAK condamne et exige leur libération

21/08/2012 - 12:19

KABYLIE (SIWEL) — Selon des recoupements, 5 jeunes originaires des At Yahia Moussa, ont été arrêtés par les services de sécurité. Pour rappel, des jeunes de cette région se sont révoltés, la semaine écoulée, contre les militaires en position dans leur région, qui mettaient le feu aux forêts de la localité. Ces jeunes qui voulaient en découdre avec ces pyromanes, ont exigé le départ des militaires de la Kabylie.


Eléments de l'armée algérienne. (PH/DR)
Eléments de l'armée algérienne. (PH/DR)
Suite à cette information, le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, (MAK) a estimé, par la voix de son président M. Bouaziz Ait Chebib, que ces jeunes « sont coupables de leur révolte contre une armée pyromane qui intensifie sa politique de terre brûlée en Kabylie ».

Le président du MAK qui a condamné avec force ces agissements a ajouté que ces jeunes « n'ont rien fait d'autre que d'assumer dignement leur citoyenneté en exigeant le départ d'une institution qui incarne l'occupation ».

M. Ait Chebib a souligné que « le MAK condamne cette atteinte de trop à la dignité du peuple kabyle, apporte son soutien indéfectible à ces victimes de l'arbitraire du régime raciste d'Alger et exige leur libération immédiate ».

« Le peuple kabyle que personne ne peut tromper, est conscient de son devoir d'arracher son droit à l'autodétermination », a encore souligné M. Ait Chebib.

aai
Siwel 211219 août12





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu