Arrestation d’un non jeûneur à Ath Douala : le RCD réagit

28/07/2012 - 15:32

ALGER (SIWEL) — Le RCD a, dans une déclaration rendue publique ce matin, dénonce l’arrestation par la police d’Ath Douala d’un jeune de 36 ans R.S.


Le jeune en question, était surpris en train de rompre le jeûne en buvant de l’eau. Selon le RCD, il a été conduit au commissariat, et serait passé à tabac.

« Cette situation nous rappelle celle de Ain El Hammam où des jeunes ouvriers de chantier ont été traduits devant le juge pour les mêmes motifs. La mobilisation de l’opposition politique, la société civile et la clairvoyance des magistrats, en charge de l’affaire, ont permis la mise en liberté de ces jeunes », est-il écrit dans la déclaration.

« Ces dérives récurrentes, loin de servir de leçon à la police, se reproduisent à chaque ramadhan et la Kabylie semble être leur terrain de prédilection », ajoute-t-on.

Selon le document, des questions sérieuses méritent d’être posées sur cette affaire. « S’agit-il d’excès de zèle, exercé par des agents en mal de religiosité ? Ou alors, ne sommes nous pas en droit et en devoir de comprendre qu’il s’agit d’une position politique d’un corps de sécurité, serviteurs de la république et dont la mission et de garantir la sécurité des biens et des personnes ? S’agit-il d’un glissement insidieux de l’application de la charia et de la transformation de notre police en gardien de la révolution islamique » ont-ils dénoncé.

tt
SIWEL 28 1532 JUIL12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche