Aqmi affirme être en possession d'armes récupérées du conflit libyen

14/11/2011 - 12:00

PARIS (SIWEL) — Selon Mokhtar Belmokhtar, un des chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, l'organisation terroriste a en sa possession des armes en provenance de Libye. L'activiste islamiste appelle ses combattants à ne pas les restituer aux autorités.


Des membres de l'Aqmi (Al-Qaeda au Maghreb islamique) / AFP
Des membres de l'Aqmi (Al-Qaeda au Maghreb islamique) / AFP
"En ce qui concerne les armes, nous avons bien évidemment profité de la situation en Libye (...) mais nous n'étions pas sur le terrain. J'appelle également mes frères à ne pas rendre leurs armes aux autorités", déclare Mokhtar Belmokhtar dans une interview à l'agence de presse mauritanienne Ani.

Selon un chef miliitaire islamiste libyen, les combattants du Conseil national de transition (CNT) pourraient être autorisés à conserver leurs armes afin d'empêcher les forces loyales à Kadhafi de se reformer. Les islamistes qui ont participé à la guerre civile en Libye ont démenti avoir des liens avec Aqmi.

A rappeler que l'attentat kamikaze de Tizi-Ouzou qui a eu lieu le 14 août dernier et qui avait fait 35 blessés a été revendiqué par AQMI et que leur communiqué précisait : « Anas Abou al-Nadher s'est lancé dimanche 14 août à bord de sa voiture piégée contre le commissariat de police de Tizi-Ouzou tuant et blessant 35 apostats ».

cc
SIWEL 141200 NOV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu