Après le meeting de Sellal, les petites frappes de Ould Ali passent à la caisse

06/04/2014 - 19:57

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Les délinquants recrutés par les relais locaux à l'occasion du meeting du directeur de campagne de Bouteflika à Tizi-Ouzou, passent chez Ould Ali Lhadi pour obtenir leurs 25 000 DA promis


Ould Ali Lhadi, directeur de campagne de Bouteflika à Tizi-Ouzou depuis 2004 (PH/DR)
Ould Ali Lhadi, directeur de campagne de Bouteflika à Tizi-Ouzou depuis 2004 (PH/DR)
Pour que le scénario de Vgayet la veille ne se reproduise pas à Tizi-Ouzou, autre ville kabyle, dès 06 heures du matin, l'axe Alger-Tizi-Ouzou fût placé sous haute sécurité avec des chars et des blindés déployés tout le long

La connexion internet 3G a été coupée pendant toute la matinée de ce dimanche, la ville de Tizi-Ouzou s’est retrouvée, de fait, dans un état de siège.

Des délinquants notoires de la ville se sont attelés à accompagner, orienter les bus en provenance de plusieurs wilayas du centre acheminant des centaines de participants triés sur le volet, invitation à la main, certains parlant même de convocation !

En fin d'après-midi, une fois leur sale boulot accompli, la quarantaine de petits bras et autres petites frappes dont disposent à volonté les relais locaux du pouvoir d'Alger, s'est présentée devant le directeur de campagne de Bouteflika depuis 2004 et accessoirement, directeur de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou depuis 2004, ceci afin que le salaire de 25 000 DA promis leur soit versé.

Le KDS Ould Ali, les a assurés que le nécessaire sera fait sous 48 heures... succombant à leur menace, s'il n'honorait pas sa promesse, de brûler "sa" maison de la culture...

wbw
SIWEL 061957 AVR 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche