Après At Abdelmoumen, Ilyiten s'oppose à la construction d'une école coranique

06/07/2015 - 15:55

ILYITEN (SIWEL) — Après At Abdelmoumen, c'est autour des citoyens du village d'Ilyiten dans la commune de Saharidj, dans le département de Tuvirett, de se mobiliser pour s'opposer à la construction d'une école coranique toujours dans le cadre de la politique de salafisation et d'arabisation de la Kabylie orchestrée par l’Etat algérien en vue de dépersonnaliser le peuple kabyle et l’assimiler à l’arabo-islamisme.


Après At Abdelmoumen, c'est Ilyiten qui s'oppose à l'implantation d'une école coranique dans un village où il n'y a même pas un centre de santé (PH/DR)
Après At Abdelmoumen, c'est Ilyiten qui s'oppose à l'implantation d'une école coranique dans un village où il n'y a même pas un centre de santé (PH/DR)
Cela fait des décennies et des décennies que ce village d'Ilyiten est à la recherche d'un meilleur cadre de vie car il ne dispose d'aucune infrastructure digne de ce nom, même pas un centre sanitaire….mais à la place d'une bibliothèque, d'une aire de jeu, d'une salle de soin, l'Etat colonial algérien a estimé qu’il était de la plus haute importance de construire une école coranique

Aussi, les jeunes d'Ilyiten ont décidé de s'organiser et de se mobiliser contre cette arnaque politique qui utilise la religion à des fins d'arabisation et de dépersonnalisation du peuple kabyle. Les constructions d’écoles coraniques et de mosquées constituent le seul et unique projet de "développement" de l'Etat algérien dans une Kabylie qui refuse d'abdiquer malgré la pression faramineuse qu’elle subit de l’ensemble des institutions algériennes, de l’école à la caserne de gendarmerie en passant par la police et la justice…

Effectivement, depuis plus de 50 ans, tout est diaboliquement mis en place pour que les kabyles ne soient plus des kabyles et qu’ils deviennent progressivement des arabo-islamistes. Mais la prise de conscience se généralise en Kabylie et la jeunesse kabyle, malgré sa scolarisation forcée dans un système arabo-islamique, est déterminée à défendre sa culture séculaire. « La Kabylie est laïque et elle est tournée vers le progrès. Personne ne pourra y changer quelque chose » affirment les jeunes d'Ilyiten.

maa,
SIWEL 061555 JUIL 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu