Aokas : les citoyens exigent une enquête sur l’immolation par le feu de Rachid Chabane

26/12/2011 - 14:10

AOKAS (SIWEL) — Les citoyens d’Aokas qui se sont constitués en collectif ont observé un sit-in la journée de dimanche devant le siège de la sûreté de la Daïra d’Aokas pour exiger l’ouverture d’une enquête sérieuse afin d’élucider les circonstances de l’immolation par le feu du jeune Rachid Chabane.


Rachid Chabane s'immolant par le feu à Aokas. (Photo : ZH/Siwel )
Rachid Chabane s'immolant par le feu à Aokas. (Photo : ZH/Siwel )
Le suicide par immolation de Rachid Chabane a beaucoup affecté la population d’Aokas et les habitants de cette région côtière de la wilaya de Vgayet peinent à croire que ce jeune de 22 ans s’est donné la mort sans qu’il soit forcé à le faire.

Rachid était un vendeur dans une boutique d’habillements à Aokas. Il était plein d’énergie et un bon vivant par excellence, le sourire ne le quitte jamais jusqu’à la journée fatidique où il a décidé de mettre fin à ses jours, affirme un des amis de la victime.

Les rumeurs les plus folles circulent actuellement à Aokas. Ce qui est certain, Rachid fut violemment agressé la semaine dernière et laissé pour presque mort sur la plage d’Aokas en cette saison hivernale. Par qui ? Voila le cœur de l’histoire ! Le défunt a eu aussi le courage de rédiger une lettre d’adieu que les éléments de la sûreté nationale ont trouvée sur le lieu du désastre, lieu où Rachid s’est immolé par le feu.

On ignore jusque-là le contenu de cette dernière qui peut donner des pistes aux enquêteurs afin d’élucider les circonstances du drame.

hz
SIWEL 261411 DEC 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu