Aokas (VGAYET), les citoyens se dressent contre l’inquisition: L’islamisme ne passera pas ! Jmaâ liman ma i3edda !

02/08/2013 - 14:48

AOKAS (SIWEL) — Après avoir saccagé et mis le feu aux immenses panneaux publicitaires détournés au profit de la propagande salafiste, un groupe de citoyens d’Aokas vient en appui à l’acte de résistance contre l’inquisition prévu demain à 11h à Tizi-Ouzouet et appelle à un rassemblement le même jour et à la même heur, le 3 aout à 11h à proximité de la poste d’Aokas. Leur objectif : « Dire NON au diktat des salafistes et de leurs consorts ». Depuis que l’appel de Tizi-Ouzou a été rendu public, les soutiens ne cessent de parvenir. Seuls les partis sensés être à l’avant-garde du combat démocratique et laïc, observent un « silence religieux ».


Jmaâ liman,L’islamisme de passera pas ! (Photo/ site web, Aokas, le portail des hommes libre)s
Jmaâ liman,L’islamisme de passera pas ! (Photo/ site web, Aokas, le portail des hommes libre)s
L’appel de ce groupe de citoyens kabyles d’Aokas précise que c’est « en réaction aux derniers événements qu’a connu la Kabylie durant le mois de ramadhan », et «plus précisément à la chasse aux non-jeûneurs menée par quelque éléments zélés des services de sécurité » qu’ils appellent les militants des droits de l’Homme et de la démocratie, les jeûneurs, les non jeûneurs et tous les citoyens épris de justice et de liberté à se joindre au rassemblement qui se tiendra le 03 août à 11h à proximité de la poste d’Aokas »

Ces citoyens de la ville d’Aokas, qui s’étaient déjà distingués par la destruction des panneaux publicitaires affichant des messages salafistes accusent les «éléments zélés des services de sécurité» de pourchasser les non-jeuneurs alors qu’ils sont « peu regardants sur les méfaits des terroristes, des salafistes , des pédophiles, des trafiquants de drogue ainsi que des dilapidateurs des richesses du pays».

Dans leur appel, ce groupe de citoyens d’Aokas appellent à ce rassemblement,

Pour dire :

• NON au diktat des salafistes et de leurs consorts
• Non à la chasse aux non-jeûneurs
• Non à des services de sécurité au service de leurs égorgeurs d’hier
• Non à la loi islamique


Pour demander :

• Le respect des libertés individuelles et collectives
• Le respect de la liberté de conscience
• Le respect du droit à la différence
• L’ouverture des commerces pendant le mois de ramadhan.


Les citoyens de Kabylie reprennent confiance. Malgré l’abdication et le « silence religieux » des élites et des formations politiques, les kabyles renouent avec leur capacité de résistance. Ils refusent d’abdiquer, ils refusent de céder à la fatalité, au renoncement, au reniement.

NON la Kabylie ne renoncera ni à ses valeurs, ni à sa liberté,

OUI, l’islamisme ne passera pas. Jmâa liman ma i3edda !


zp,
SIWEL 021448 AOUT 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche