Aokas: Rassemblement pour défendre la liberté de conscience en kabylie

05/07/2014 - 17:20

AOKAS (SIWEL) - A l’appel d’un comité citoyen, quelques dizaines de jeunes et moins jeunes ont observé le samedi matin, à Aokas, un rassemblement devant le siège de la poste, face à la brigade de gendarmerie.


L'action dédiée à Katya Bengana, une jeune lycéenne assassinée par les terroristes islamistes pour avoir refusé de porter le voile tend à défendre la liberté de conscience et la liberté de culte en Kabylie face aux salafsites qui tentent d'imposer leur diktat avec le soutien de l'Etat algérien.

Durant ce rassemblement, les présents ont pris, symboliquement des jus, pour déclarer leur refus d’accepter que le pouvoir d’Alger impose le jeûne aux kabyles alors que parmi eux, il y a des chrétiens et des athées.

Plusieurs banderoles étaient accrochées aux balustrades. « Halte aux imams salafistes en Kabylie », « Non à la loi islamique en Kabylie », « pour la liberté de conscience » ou encore « pour l’ouverture des restaurants, cafétérias et bars » sont autant de slogans revendiqués.


Pour les participants, il ne s'agit pas d'un rassemblement de non-jeûneurs mais de citoyens kabyles libre qui veulent une Kabylie mullti-confessionnelle.

Ce n’est pas de l’extrémisme, dira un jeune aokassien, c’est une liberté de conscience, un choix.
Il faut cesser de duper nos enfants avec des idées obscurantistes, vive la liberté du culte, rajoutera celui-ci.


En organisant ce déjeuner républicain, nous voulons dénoncer cette prison à ciel ouvert qu’est l’Algérie du régime fasciste d’Alger, soulignera Mouloud Mebarki, président du conseil national du MAK.

à la fin du rassemblement, le président du conseil national du MAK lancera un appel aux kabyles pour qu’ils s’organisent afin d’avoir leur propre équipe nationale de football car celle d’Algérie représente le monde arabe et cela, ce sont les dirigeants de ce pays qui ne cessent de le répéter.



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu