Antonio Cubillo condamne la répression en Libye

20/02/2011 - 20:12

TENERIFE (SIWEL) — Le président du parti indépendantiste amazigh canarien le CNC, bras politique du Mouvement de Libération Africain, le MPAIAC, Antonio Cubillo, a condamné dans un communiqué transmis à Siwel la répression qui s'abat sur le peuple libyen.


Antonio Cubillo, président du CNC (Photo DR)
Antonio Cubillo, président du CNC (Photo DR)
« Nous qui depuis tant d´années luttons contre le colonialisme espagnol et pour la démocratie et la justice en terre africaine (…) condamnons aujourd'hui avec force en cette occasion tragique, les assassinats de citoyens pacifiques libyens qui sont sortis dans les rues pour arracher la démocratie et installer un régime avec des libertés de partis politiques, de religion, de langue et des ethnies, dans cette terre africaine martyrisée », a affirmé M. Cubillo qui a souhaité « aux combattants libyens et à l´oppositions démocratique », d'arracher leurs droits démocratiques et d'installer « une véritable république dans ce pays africain ».

Le président du Congres national des Canaries (CNC) a précisé que le peuple libyen aux traditions historiques millénaires, « mérite plus de respect et ne peut être traité comme des moutons passés au fil de l'épée pour avoir suivi dans les rues, l'exemple tunisien et égyptien pour arracher ses justes et légitimes droits et installer une démocratie dans ce pays patient où on ne les laisse pas s'exprimer publiquement et où on veut imposer un régime et une idéologie contraires aux libertés de ce peuple qui a lutté depuis des millénaires, pour sauvegarder les droits des Imazighen, leur langue et leurs traditions ancestrales libyens de la grande Tamazgha ».

La répression du régime du Colonel Kadhafi contre les manifestants en Libye a fait plus d'une centaine de morts depuis mercredi dernier.

ysn
SIWEL 202010 FEV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu