Anavad (GPK) : Mise en place de groupes de réflexion sur l’avenir de la Kabylie

13/02/2015 - 19:20

CANADA (SIWEL) - Tel qu’il l’a annoncé sur l’antenne de BRTV au début de cette année, il sera mis en place, en kabylie et dans la diaspora, des groupes d’études aux fins d’établir un constat structuré de la situation en Kabylie et élaborer une stratégie de consolidation du futur État kabyle notamment en instituant un parlement.


Dans le cadre de la réflexion sur l’avenir de la Kabylie, le ministre de la médiation du Gouvernement Provisoire kabyle ( GPK) , Lhacène Ziani, entame la phase de réalisation.

Tel qu’il l’a annoncé sur l’antenne de BRTV au début de cette année, il sera mis en place, en kabylie et dans la diaspora, des groupes d’étude aux fins d’établir un constat structuré de la situation en Kabylie et élaborer une stratégie de consolidation du futur État kabyle notamment en instituant un parlement.

À ce sujet, le premier groupe de réflexion a vu le jour Mardi 10 février 2015 à Québec. Il est dénommé Taɣrast (la ruche). Son exécutif est pris en charge par deux éminents ingénieurs (Belkacem Ouarab, Belaid Chalal).

Dans les prochains jours, il sera procédé de même à Montréal et aux USA. Le ministre compte étendre ce réseau en Kabylie et en Europe durant le printemps et mener une série de conférences et d’apparitions publiques pour animer l’ensemble des activités du projet.



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu