Alliances électorales en Kabylie : le FFS s’allie au FLN et au RND contre le RCD

07/12/2012 - 15:49

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Quelques jours après l’annonce des résultats des élections locales, le Front des forces socialistes (FFS) a signé un protocole d’alliance avec les partis du régime, afin de s’emparer de plus de municipalités au détriment du RCD.


Pour se faire, les trois partis ont signé, le début du week-end passé, un protocole dont le texte stipule clairement que chaque parti « postulant à la présidence de l'APC dont il a pris le plus grand nombre de sièges, ou à défaut, le plus grand nombre de voix, les autres partis s'engagent à soutenir le postulant ». Une alliance contrenature, estiment des observateurs qui ajoutent que le FFS « ouvre, par cette alliance, la voie aux partis du régime pour s’accaparer les municipalités de la région ».
A l’APC de la ville de Tizi-Ouzou, le FFS a porté son dévolu sur le FLN, déjà en poste depuis la dernière mandature, pour éjecter son frère ennemi le RCD, qui a pourtant glané le plus de voix des électeurs.
Ce protocole concernera toutes les APC de la région, car, l’APW est définitivement sous le contrôle du parti de Hocine Ait Ahmed qui s’est engagé à céder des vices présidences aux FLN et RND.

Pour d'autres militants, par ce geste, le FFS confirme le deal passé avec le régime, depuis mai dernier, lorsque le parti dit de l'opposition, s'est allié au pouvoir de Bouteflika en participant, contre l'avis de sa base militante, aux élections législatives.




Tags : apc, apw, ffs, fln, kabylie, rcd, rnd



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu