Allemagne : débat autour de la Kabylie et du monde amazigh à la société pour les peuples menacés

01/12/2011 - 12:36

GÖTTINGEN (SIWEL) — La Société pour les peuples menacés (Gesellschaft für bedrohte Voelker) a organisé samedi une conférence-débat ayant réuni des ressortissants de peuples persécutés venus de toute l’Europe. Le Dr Akli Kebaïli, politologue et écrivain kabyle, y a exposé la condition des Amazighs.


Les conférenciers de la SPM à Göttingen le 26.11.11 (PH/ SIWEL)
Les conférenciers de la SPM à Göttingen le 26.11.11 (PH/ SIWEL)
Animés par l’historien kurde Kamal Sido, les débats ont été axés sur la situation et les conditions de vie actuelles de cinq régions du monde.

Le Dr Akli Kebaïli, connu sous son nom de plume Akli Azwaw, a exposé la problématique des peuples amazighs. Abordant l’actualité en Libye, il a fait remarquer que « l’histoire semble se répéter chez les Amazighs », comparaison faite avec le combat mené par les Kabyles pour la libération de l’Algérie dans laquelle ils se sont retrouvés marginalisés depuis. Le conférencier a soutenu que les Amazighs de Libye pourraient bien subir le même sort dans la Libye post-Kadhafi mais espère qu’ils ne cèderont pas sur leurs droits, d’autant plus qu’ « ils ont tous les moyens d’arriver à leur but aujourd’hui ».

Le Dr Kebaïli a ensuite abordé la situation qui prévaut chez les Amazighs d’Algérie, du Maroc et de Tunisie, déclarant que « tous les peuples sont égaux en matière de Droits de l’homme et le premier de ces droits est de pouvoir gérer ses propres affaires politiques ». A cet égard, le conférencier a exposé l’exemple du combat autonomiste kabyle : « Depuis l’été 2010, les Kabyles ont un Gouvernement provisoire qui lutte pour arracher un statut d’autonomie pour la Kabylie » a-t-il dit, ajoutant que « le combat autonomiste est aujourd'hui porté par des militants partout en Kabylie. Ce qui est bien, est qu'il soit mené de manière pacifique et non violente ».

Les autres intervenants de la conférence étaient Mme Pavaneh Ghorishi qui a exposé les problèmes auxquels sont confrontés les Kurdes, notamment en Iran ; l’évêque Anba Damian qui a abordé la persécution des Coptes en Egypte ; M Hanna Isa qui a parlé de la situation en Syrie et la lutte contre le régime de Assad ; et M. Abidine Ould-Merzough qui a exposé la problématique des Noirs qui subissent encore l’esclavage en Mauritanie.

bbi/cc
SIWEL 011236 DEC 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche