SIWEL | Agence kabyle d'information

Ali Benflis en Kabylie : de retour sur les lieux du crime

29/03/2014 - 15:48

TIZI-WEZU (SIWEL) — Les citoyens kabyles ont boycotté le meeting animé ce samedi à Tizi-Wezu par le candidat à l'élection présidentielle algérienne, Ali Benflis, car ils n'ont pas oublié que c'était sous son gouvernement que plus de 127 jeunes kabyles avaient été assassinés par les gendarmes algériens.


Les événements du Printemps noir de Kabylie de 2001 avaient eu lieu sous son mandat de chef du Gouvernement algérien (2000–2003), c'est son ministre de l'intérieur, Zerhouni, qui avait mis le feu aux poudres avec ses insultes et provocations contre la jeunesse kabyle.

La population kabyle n'a pas non plus oublié que c'est sous la présidence d'un autre candidat à sa propre succession, pour la 4ème fois, Bouteflika, que ce massacre contre la Kabylie s'était déroulé...

Les assassins reviennent toujours sur les lieux de leurs crimes, c'est vérifié.

wbw
SIWEL 291548 MAR 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu