Ali Belhadj inculpé pour atteinte à la sécurité de l'État

19/01/2011 - 17:37

ALGER (SIWEL) — Ali Belhadj, l'ancien numéro 2 du Front islamique du salut (FIS dissous en 1992) a été inculpé mercredi 19 janvier.


Ali Belhadj (Photo d'archives : mongrelmedia.com)
Ali Belhadj (Photo d'archives : mongrelmedia.com)
Ali Belhadj, ancien dirigeant du FIS est accusé d'« atteinte à la sécurité de l'État » et d'« incitation à la rébellion armée », selon l'AFP qui cite « une source proche du dossier ».

M. Belhadj, qui était entendu par un juge d'instruction du tribunal de Babel Oued (Alger), avait été interpellé par la police dans ce quartier populaire d'Alger lors des émeutes contre la vie chère qui se sont déclenchées début janvier.


La même source a ajouté que Belhadj a refusé de répondre aux questions du magistrat et a rejeté les deux chefs d'inculpation. Il a été laissé en liberté après son audition.

Ali Belhadj avait été arrêté « alors qu'il incitait les jeunes du quartier de Babel Oued à l'émeute dans des objectifs de récupération comme cela avait été le cas durant le soulèvement d'octobre 1988, » a déclaré à l'AFP le ministre algérien de l'Intérieur Daho Ould Kablia.

ytt
SIWEL 191748 JAN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu