Algérie : un homme décède après s'être immolé par le feu à Mascara

09/06/2012 - 14:07

MASCARA (SWIEL) — Un homme âgé de 36 ans est décédé, à l’hôpital de la ville de Mascara, ouest algérien, après s’être immolé par le feu, pour contester la décision du retrait de son permis de conduire par un policier.


Brûlé au 3e degré, le jeune homme a rendu l’âme jeudi, à l’hôpital de Mascara. Après une manœuvre dangereuse avec sa voiture, un policier en faction décide alors de lui retirer son permis, a-t-on appris, auprès des témoins.

Pour rappel, les immolations se sont multipliées depuis plus d’une année, faisant plus de 800 blessés et une dizaine de morts. Les victimes expriment toujours, par ce geste, leur colère contre des décisions jugées méprisantes, notamment des pouvoirs publics algériens.

En Tunisie, le jeune Bouazizi s’était immolé pour protester contre une décision d’une administration en décembre 2010. Par son geste, un vaste mouvement de révolte est né, pour embraser toute la région nord africaine et arabe.

aai
SIWEL 091408 JUIN12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche