Algérie : un enseignant viole une élève de 8 ans à Setif

22/10/2012 - 16:57

SETIF (SIWEL) — Selon un témoin qui a contacté Siwel, un enseignant à l’école primaire « Mahrougi El Hawas », de Setif, un professeur a été arrêté, hier, pour viol sur une élève de 8 ans.


« La relation entre l’enseignant et l’élève remonte au début de l’année scolaire, soit depuis le mois de septembre écoulé », a informé le témoin ayant remonté cette information à Siwel. Selon son récit, chaque jour, le professeur quitte la salle de classe, en demandant à la petite fille de l'accompagner aux toilettes de l'école, où il la viole ».

La même source a souligné que la victime a gardé secret cette liaison avec son enseignant. Au bout de quelques semaines, une autre élève qui était dans la même classe a déclaré être « jalouse », et se questionner ainsi « pourquoi est-ce que son professeur sortait de la classe avec sa camarade à chaque fois, laissant les autres élèves seuls ? Dés lors, raconte la même source, « elle a décidé de les suivre ». Pris en flagrant délit, l’élève, sous les menaces de l’enseignant « décide de ne rien dire ». Sauf qu’en rentrant chez elle, « elle a tout raconté à sa mère », qui a aussitôt « alerté la famille de la victime ».

Prise de panique, la mère de la victime appelle des médecins qui ont constaté les faits sur le corps frêle de l’élève.

Après le dépôt d’une plainte à la police locale, l’enseignant est arrêté, hier dimanche, devant les élèves et traduit devant le juge.

Le témoin de Siwel a ajouté que « des cas similaires sont signalés partout dans le pays », mais « faute d’un Etat capable de défendre les citoyens, les victimes souffrent en silence ».

aai/wbw
SIWEL 221657 OCT 12





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche