Algérie : un député du FFS agresse un gréviste de la faim en Kabylie

13/10/2012 - 14:16

SIDI-AICH (SIWEL) — Le député du Front des forces socialistes, Chafaâ Bouaich, qui s’est rendu, hier, à Sidi Aich, s’en est pris avec une rare violence au gréviste de la faim, Kamel Moussi. Pour rappel, Kamel Moussi observe une grève de la faim suite à son exclusion, pour la seconde fois, des bénéficiaires des logements sociaux de la localité.


Chafaâ Bouaich a exploité le malaise des militants pour s'accaparer une place au FFS. PH/DR
Chafaâ Bouaich a exploité le malaise des militants pour s'accaparer une place au FFS. PH/DR
Arrivé sur place, accompagné des membres de la section FFS de la localité, Chafaâ Bouaich, a, lors de l’entrevue avec Kamel Moussi, le gréviste de la faim, réitéré les propositions faites par le chef de daïra de Sidi Aich.

« Le chef de daïra a donné un appartement à ton frère, et dois accepter cette proposition sinon tu crèves ici », a déclaré le député du FFS à l’adresse du gréviste.

Kamel Moussi a expliqué que l'appartement en question appartient plutôt à son frère. Il a ajouté que la relation entre lui et son frère étant détériorée, il ne peut habiter dans un même appartement.

Devant cette réplique inattendue d’un député issu, pourtant « d’un parti dit d’opposition », le gréviste a répondu que « vous êtes des députés qui ne valent rien ».

En réaction à cette réponse du gréviste, Chafaâ Bouaich, a toute honte bue, menacé le jeune Kamel Moussi de l’agressé en proférant des insultes contre lui. « Je vais t’écraser la tête contre le mur », s’est emporté le député du FFS issu de la dernière fraude de mai écoulé.

« Depuis un moment le FFS est devenu un parti plus dangereux que les agents des services », a indiqué un témoin à la scène.

Les membres de la section FFS de Sidi Aich ont après coup, attaqué les amis de Kamel Moussi. Ce dernier étant épuisé par la grève de la faim, transporté à l’hôpital pour des soins.

La Coordination de la jeunesse de Sidi Aich-libre a dénoncé cette agression et ces menaces d’un député qui bénéficie de l’impunité de son statut et assure le jeune Kamel de son soutien indéfectible.




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche