Algérie : plusieurs manifestations antiaméricaines empêchées par la police

14/09/2012 - 16:00

ALGER (SIWEL) — Plusieurs marches et manifestations pour dénoncer le film anti-islam ont été empêchées par les forces de l’ordre aujourd’hui à Alger. Les militants islamistes ont essayé d’investir les rues de la capitale juste après la prière du vendredi.


Les islamistes algériens tentent de se redéployer à travers cette action. PH/DR
Les islamistes algériens tentent de se redéployer à travers cette action. PH/DR
A l’instar des autres pays musulmans, les intégristes algériens ont tenté, aujourd’hui, vendredi, de sortir dans la rue, afin de dénoncer le film « qui porte atteinte à l’islam et à son prophète.

A Kouba, au quartier Lapreval, connu pour être un fief des islamistes, la marche a été guidée par Ali Benhadj. Accompagné de ses fidèles, l’ex-numéro 2 du FIS dissous n’a pas pu marcher dans son quartier. Un impressionnant dispositif de sécurité était déjà mis en place par les forces de l’ordre. Même topo à Bchadjerrah et à Bab El Oued où les marches ont été empêchées avant même leur lancement.

Ces fidèles dénoncent l’atteinte à leur religion à travers un film américain qui met en évidence la violence de la religion musulmane. D’autres citoyens ont dénoncé le fait que les militants islamistes algériens, tentent, à travers, cette action, de mobiliser les Algériens pour des objectifs inavoués. Un important dispositif ^policier est mis sur place devant l'ambassade US à Alger, afin d'éviter tout dérapage.

D'autres tentatives de marche contre le film dit blasphématoire ont été empêchées aussi dans d'autres wilayas du pays.

aai
Siwel 141600 sept12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu