Algérie : les services de sécurité investissent massivement internet et Facebook pour contrecarrer les appels à la révolte

02/09/2011 - 02:08

BEJAÏA (SIWEL) — La crainte d'un soulèvement populaire a poussé les services de sécurité algériens et l'administration à investir massivement les sites internet notamment le réseau social Facebook, a-t-on constaté.


Algérie : les services de sécurité investissent massivement internet et Facebook pour contrecarrer les appels à la révolte
Ces dernières semaines, on assiste à la naissance de dizaines de groupes et de pages sur Facebook, appelant à laisser l'Algérie « tranquille ».

Des centaines de profils investissent aussi les pages et groupes d'opposants au régime pour discréditer tout appel au changement.

De même que des dizaines de groupes ont été lancés pour contrecarrer les appels à la révolte dont celui prévu par des internautes pour le 17 septembre prochain. Dans la foulée, une campagne de discrédit de la rébellion libyenne est menée.

La crainte d'un soulèvement en Algérie a poussé les autorités à vouloir semer la peur dans l'esprit des Algériens et décourager toute velléité de changement en mettant en exergue le scénario libyen.

uz
SIWEL 020205 SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu