Algérie : les islamistes se concertent pour des listes communes aux locales

10/06/2012 - 11:18

ALGER (SIWEL) — Deux partis islamistes, le Front du Changement (FC) de Abdelmadjid Menasra et le Front pour la justice et le développement (FJD), de Abdallah Djabbalah se concertent pour intégrer l’Alliance de l’Algérie verte, en vue d’établir des listes communes pour les locales, prévues, vers la fin de l’année.


Les chefs des partis islamistes algériens. PH/DR
Les chefs des partis islamistes algériens. PH/DR
Deux partis islamistes pourraient rejoindre l’Alliance de l’Algérie verte, conglomérat islamiste, mis sur pied, lors des dernières législatives par le Mouvement de la société pour la paix (MSP, Ex-Hamas), Ennahdha et El Islah.

Cette alliance qui regroupe les partis d’obédience islamiste, pourrait être élargie à d’autres formations, en vue de créer un bloc uni pour les prochaines élections locales, programmées vers la fin de l’année.

L’annonce a été faite par un responsable du parti de Djabbalah. Cette alliance qui comptera ainsi 5 formations islamistes veut aussi « créer un front uni pour faire barrage à la fraude ».
Ces partis, laminés lors des dernières législatives comptent ainsi réunir tout l’électorat islamiste en vue de faire un poids sur l’échiquier politique national.

Pour rappel, tous ces partis n’ont réuni qu’une soixantaine de siège à l’APN. Menasra et Djabbalah, boycottent toujours les travaux de la chambre basse du parlement, tandis que les trois autres partis de l’Alliance verte y siègent.
Menasra était militant du MSP avant de claquer la porte et créer sa propre formation. Djabbalah, avait créé les deux autres formations, El Islah et Ennahdha, avant d’être exclu par ses pairs.

aai
SIWEL 10 1118 JUIN12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu