Algérie : le jeune internaute Tarek Mammeri condamné à 3 ans de prison ferme

13/06/2012 - 13:01

ALGER (SIWEL) — Le procureur près le tribunal d’Alger a requis une peine de 3 ans de prison ferme à l'encontre du jeune internaute Tarek Mammeri, pour avoir « diffusé une vidéo appelant au boycott des dernières élections législatives ».


Le procureur du tribunal d’Alger vient de prononcer une peine de 3 ans ferme à l’encontre du jeune kabyle Tarek Mammeri, internaute. Arrêté le mois écoulé, le jeune Tarek est poursuivi pour outrage à corps constitué, diffusion de vidéos appelant au boycott d’élection, incitation à attroupement. Tarek Mammeri est résident au quartier Belcourt à Alger.

L'affaire est mise en délibérée, le verdict sera prononcé le 27 juin.

Tarek Mammeri, originaire de Kabylie, est un jeune militant très actif sur internet. Il a mené une campagne pour le boycott des élections législatives, notamment en postant des vidéos sur le Web, appelant les jeunes à ne pas se rendre aux urnes. Il a mis en avant la misère et le désespoir dans lesquels pataugent les jeunes en Algérie.

aai
SIWEL 121301 JUIN12





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu