Algérie : l’usine Samsung du patron kabyle Issad Rebrab incendiée à Sétif

21/07/2014 - 15:57

SETIF (SIWEL) — Un incident ravageur a détruit l’usine Samsung du patron kabyle Issad Rebrab de Sétif. Cet incident qui réduit à néant l’usine s’est déclaré au moment de la rupture du jeûne. Cette usine d’équipements électroménagers, appelée Samha-Samsung, est une filiale du groupe privé Cevital.


Issad Rebrab, patron du groupe Cevital. PH/DR
Issad Rebrab, patron du groupe Cevital. PH/DR
Ce n’est pas la première fois que les installations industrielles de l’homme d’affaires kabyle Issad Rebrab subissent ce sort. Après le blocage des projets par le pouvoir et la délocalisation d’autres vers d’autres régions d’Algérie, avec, en prime, la pression bureaucratique, cet incident vient confirmer la difficulté pour cet homme de réaliser ses projets en Algérie. Déjà au début des années 90, une usine de Rebrab a été incendiée à Alger.

Cette usine d’équipements Samha-Samsung qui devait être implanté dans le département de Vgayet (Bejaia), a été délocalisée de force par les tenants du pouvoir, dans l’espoir de désindustrialiser la Kabylie. Samha-Samsung de Sétif est la cinquième usine Samsung dans le monde. L’incendie a détruit des magasins de stockage et de plusieurs ailes où sont produits des réfrigérateurs, des cuisinières et autres équipements, a rapporté, pour sa part l'APS, qui a noté que plus de deux heures après le déclenchement de l'incendie, les pompiers tentaient de la circonscrire et l’éteindre.

Sur place, il fallait faire intervenir les sapeurs-pompiers des autres wilayas pour contenir le feu. Aucune piste n’est à écarter, surtout lorsque l’on sait que les usine du groupe Cévital sont aux normes hygiène, sécurité et environnement.

aai
SIWEL 21 1552 JUIL 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu