"Algérie française" choque les algériens autant que "Kabylie algérienne" choque les Kabyles

06/09/2014 - 21:24

ALGER (SIWEL) — Devant le tollé général soulevé par le lapsus qu'aurait commis vendredi soir Geneviève de Fontenay, ancienne organisatrice du concours miss France, invitée d’honneur du concours miss Algérie 2014, en parlant de « l’Algérie française » dans son discours, le peuple kabyle se sent autant choqué lorsqu'il entend parler de "Kabylie algérienne"


Matoub Lounès (1956 - 1998), chanteur engagé kabyle assassiné par le pouvoir algérien (PH/DR)
Matoub Lounès (1956 - 1998), chanteur engagé kabyle assassiné par le pouvoir algérien (PH/DR)
La phrase qu'aurait prononcée la marraine du concours Miss Algérie a provoqué la colère des participants, allant jusqu'à faire quitter la salle de l’hôtel Hilton où se déroulait le concours à une ministre, des personnalités et des chefs d’entreprises... "La dame au chapeau" se défend : ...« à la fin, je voulais dire « vive l’Algérie et la France ». Ma langue a fourché et j’ai dit « vive l’Algérie française » »...

Si ces gens du pouvoir algérien sont scandalisés par cette "gaffe", que dire des Kabyles que ce même pouvoir veut arabiser et islamiser, car selon la constitution algérienne, pour être citoyen algérien, il faut être arabe ET musulman !

Le chantre de la Kabylie, assassiné par le régime algérien, Matoub Lounès, leur avait déjà rétorqué : "Je suis Kabyle. Je suis laïc. Je ne suis pas arabe et je ne suis pas obligé d'être musulman", tout est dit.

Le peuple kabyle ainsi que tous les peuples amazighs ne sont aucunement concernés par les constantes "arabité" et "islamité" sacralisées par la constitution algérienne, triturée à maintes reprises, mais dont ces foutues constantes n'ont jamais été mises à jour depuis l'indépendance de l'Algérie.

Le peuple kabyle et tous les peuples amazighs ne sont pas des arabes puisqu'ils sont des Amazighs, des Hommes libre, et dont la religion, laïques qu'ils sont, doit rester dans le domaine privé.

Tout comme l'Algérie était considérée par la France comme un ensemble de départements français, on sait ce qu'il en est advenu après. il en sera de même avec la Kabylie, considérée par l'Algérie comme un ensemble de wilayates... demain la Kabylie sera libre !

wbw
SIWEL 062124 SEP 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu