Algérie : deux ressortissantes camerounaises violées par un groupe de jeunes à Oran

15/02/2013 - 18:04

ORAN (SIWEL) — Deux jeunes camerounaises ont été victimes, jeudi soir, d’un viol collectif au quartier Coca de la ville d’Oran, à l’ouest du pays.


Selon des témoignages, ces deux jeunes files ont été emprisonnées, une semaine auparavant sans aucune accusation. Elles étaient victimes d’une rafle des services de sécurité algériens qui les ont mises en détention une semaine durant. A leur sortie de prison, elles étaient "accueillies" par un groupe de jeunes qui les ont séquestrées et violées durant toute la nuit de jeudi.

Tard dans la nuit, une des jeunes filles à pris la fuite. Alertant une famille du quartier, elle a été conduite au poste de gendarmerie pour y déposer plainte, mais les gendarmes rencontrés sur les lieux ont refusé d’accéder à la demande de la victime et ont refusé d'enregistrer la plainte de la victime.

Selon des militants de la ligue des droits de l’homme, une délégation s’est rendue à la brigade de gendarmerie pour exiger l’enregistrement de la plainte des victimes. Ces mêmes informations ajoutent que les auteurs de cette agression et viol sont connus.

aai
SIWEL 151804 FEV 13







Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche