Algérie : des journalistes dénoncent les quotidiens Echourouk et Ennahar

30/01/2011 - 14:50

ALGER (SIWEL) — Une cinquantaine de journalistes a observé dans la matinée de dimanche un rassemblement à la Maison de la presse Tahar Djaout (Alger) pour dénoncer le traitement de l’information par deux titres de la presse arabophone Echourouk et Ennahar.


Algérie : des journalistes dénoncent les quotidiens Echourouk et Ennahar
Selon les concernés, « ces deux titres traitent d’une manière policière l’information ». D’autres journalistes « ont dénoncé le racisme antikabyle dont ces deux quotidiens excellent, notamment à l’endroit du MAK, du GPK et du président de l’Anavad, M. Ferhat Mehenni ».

« C’est inadmissible que ces deux titres continuent d’insulter les Algériens alors qu’ils sont financés par l’argent du contribuable », a tenu à préciser un journaliste présent au rassemblement.

« Lors de la marche des Aârch de Kabylie en 2001 Echourouk avait titré, “les singes envahissent la capitale” », rappelle un autre intervenant, avant qu’un autre dénonce toutes « ces pratiques connues » dans d’autres rédactions, notamment « de la presse arabophone qui se nourrit du racisme antikabyle pour se faire un nom ».
Un autre intervenant, chroniqueur d'un journal francophone est allé jusqu'à "dénoncer le colonel Fawzi, membre du DRS et responsable de la presse". Pour ce journaliste, "c'est ce colonel qu'il faut dénoncer, car c'est lui distribue la pub de l'ANEP, (Agence nationale d'édition et de publicité NDLR)pour ces titres et leur donne des orientations éditoriales".

Les deux quotidiens arabophones, à savoir Echourouk et Ennahar, sont dirigés, respectivement par Ali Fodhil, et Mohamed Megudem, alias Anis Rahmani.
Echourouk avait signé l’année dernière un contrat de sponsoring avec la JSK, le club de football kabyle.

AAI
SIWEL 301353 JAN 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu