Algérie : Un détenu politique mozabite de 80 ans meurt en prison

20/08/2016 - 22:35

TAGHERDAYT (SIWEL) — Un troisième détenu mozabite qui croupissait dans les geôles algériennes vient de mourir ce vendredi 19 août dans des conditions inhumaines, il s'agit de Salah Guedouh, âgé de 80 ans


Algérie : Un détenu politique mozabite de 80 ans meurt en prison
Rejoignant la longue liste de détenus politiques militant pour l'autonomie du pays Mzab dont le Dr Fekhar, la victime fut emprisonnée en janvier 2016 après que l'injustice algérienne l'ait condamnée à cinq ans de prison ferme pour une scabreuse affaire immobilière inventée de toutes pièces par les arabes chaambas avec la complicité des autorités algériennes, pour la chasser elle et les siens de la terre de leurs ancêtres.

Il est à signaler qu'en 2015 déjà, en l'absence de soins de santé et de la torture qui leur est infligée, deux détenus mozabites, Affari Baouchi, 72 ans et Aissa Ben Chikh, 69 ans, ont trouvé la mort en prison dans des circonstances mystérieuses et bien évidemment, sans qu'aucune enquête ne soit diligentée par les autorités coloniales algériennes.

Craignant pour la santé des détenus politiques maintenus en prison de Tagherdayt (Ghardaia) sans procès, et dont un grand nombre a un âge avancé, et atteints pour la plupart de maladies chroniques et handicapés pour certains, tous victimes de brimades racistes et de torture, les associations de défense des droits du peuple d'At Mzab ne cessent de tirer les sonnettes d'alarme.

SIWEL 202235 AOU 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche