Algérie / Remaniement ministériel : Bouteflika maintient certains valets comme Sellal et Benyounès et congédie Toumi (actrualisé)

05/05/2014 - 14:41

ALGER (SIWEL) — Après plusieurs jours de tractations, l’équipe d’Abdelaziz Bouteflika décide enfin de rendre public la liste des membres du nouveau gouvernement algérien. Ainsi, le grand « affairiste » de l’autoroute Est-Ouest, Amar Ghoul, et les deux « Kabyles de services » Amara Benyounes et Abdelmalek Sellal ont été maintenus à leurs postes tant il est vrai qu’ils ont dû assumer la partie la plus visible de la grotesque « réélection" de Bouteflika ; ce dernier n’ayant pas pu faire une seule allocution publique au cours du simulacre de campagne électorale pour la présidentielle algérienne. En revanche, la Bachagha Khalida Toumi a été éjectée du nouveau gouvernement et l’on attend avec impatience le sort qui sera réservé à l’autre bachagha : Ould Ali Lhadi. Tout dépendra de son utilité à la nouvelle ministre de la culture


Le désormais ex-gouvernement algérien, "au suivant".... PH/DR
Le désormais ex-gouvernement algérien, "au suivant".... PH/DR
La Bachagha Khalida Toumi est en disgrâce, elle n’a pas été reconduite dans le nouveau gouvernement de son président, probablement du fait qu’elle ne soit plus d’aucune utilité. Son image d’ « algérienne debout » et son aura de « militante anti-islamistes » ayant déjà servi à l’amnistie et la réhabilitation des terroristes islamistes, elle n’est plus d’aucune utilité. Bouteflika appuie donc sur les boutons « Stop » et « Eject ».

Mais qu’en sera-t-il du Bachagha Ould Ali Lhadi, son maintien au poste de directeur de la culture de Tizi-Ouzou dépendra de la nouvelle ministre de la culture algérienne mais aussi de ses rapports avec Said Bouteflika avec lequel, il s’entend bien selon les plusieurs observateurs à Tizi-Ouzou. Si tel est vraiment le cas, et étant donné sa forte capacité de nuisance sur la Kabylie, il y a de fortes chances que le bachagha Ould Ali Lhadi soit maintenu à son poste. L’avenir nous le dira.

Entre-temps, et bien que cela ne soit pas de grand intérêt, nous publions ci-après la liste du nouveau gouvernement de Bouteflika…pour information :

- Abdelmalek Sellal, Premier ministre
- Tayeb Belaïz, ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales
- Le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire.
- Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères
- Tayeb Louh, ministre de la Justice, garde des Sceaux
- Mohamed Djellab, ministre des Finances
- Youcef Yousfi, ministre de l'Energie
- Abdessalem Bouchouareb, ministre de l'Industrie et des Mines
- Abdelwahab Nouri, ministre de l'Agriculture et du Développement rural
- Tayeb Zitouni, ministre des Moudjahidine
- Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs
- Amara Benyounès, ministre du Commerce
- Amar Ghoul, ministre des Transports
- Hocine Necib, ministre des Ressources en eau
- Abdelkader Kadi, ministre des Travaux publics
- Abdelmadjid Tebboune, ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville
- Nouria Benghebrit, ministre de l'Education nationale
- Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique
- Nouredine Bedoui, ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels
- Mohamed El Ghazi, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale
- Dalila Boudjemaâ, ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement
- Nadia Labidi, ministre de la Culture
- Mounia Meslem, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme
- Khelil Mahi, ministre des Relations avec le Parlement
- Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière
- Abdelkader Khomri, ministre de la Jeunesse
- Mohamed Tahmi, ministre des Sports
- Hamid Grine, ministre de la Communication
- Zohra Derdouri, ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication
- Nouria Yamina Zerhouni, ministre du Tourisme et de l'Artisanat
- Sid-Ahmed Ferroukhi, ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques
- Abdelkader Messahel, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères,
chargé des Affaires maghrébines et africaines
- Hadji Baba Ammi, ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé du Budget et de la Prospective
- Aïcha Tagabou, ministre déléguée après du ministre du Tourisme et de l'Artisanat chargée de l'Artisanat
Par ailleurs, Ahmed Noui, ministre secrétaire général du gouvernement"

dm/APS
SIWEL 05 1441 AVR 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche