Algérie : Les salles de cinémas sous contrôle policier

03/07/2013 - 15:04

ALGER (SIWEL) — La forte présence policière dans les rues, les administrations, les marchés, les établissements scolaires et dans les lieux de travail n’a pas empêché le pouvoir de mettre sous surveillance policière même les salles de cinéma. Pourtant rares sont les salles qui sont toujours en activité.


La police de Bouteflika occupe tous les espaces publics. PH/DR
La police de Bouteflika occupe tous les espaces publics. PH/DR
Cette semaine, une salle de cinéma à Alger, à l’Office riadh el feth est contrôlée par des policiers. Le responsable interrogé tel un délinquant par les flics devait répondre sur le contenu des films qu’il a projeté. Ainsi donc, la police de Bouteflika se donne le droit de visualiser même les films que les Algériens veulent regarder.

La mission de la police de Bouteflika pour laquelle des augmentations de salaire de 50 % ont été accordées pour bien mater les citoyens, trouve encore un autre terrain d’intervention, comme si la délinquance juvénile et le terrorisme n’ont pas suffit comme première mission des services dits de sécurité. de ce fait, il est opportun de rappeler que récemment, des policiers contrôlaient même les jeunes filles « surprises » avec des jeunes garçons.

Ainsi des tests sur la virginité ont été imposés à ces filles. Après cette mission assignée à cette police des mœurs, une autre lui est confiée par le pouvoir pour mieux traumatiser les Algériens qui oseraient voir un film sur la liberté.

aai
SIWEL 03 1504 JUIL 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu