Algérie : La langue turque enseignée à l'université mais Tamazight toujours non officielle

07/08/2013 - 11:46

ALGER (SIWEL) — Alors que la langue Tamazight n'est toujours pas reconnue officiellement par l'état algérien, les universités d'Alger II et de Constantine s'apprêtent, dès la rentrée 2013-2014, à introduire l'enseignement de la langue turque.


Le président algérien Bouteflika avec le premier ministre turc Erdogan (PH/DR)
Le président algérien Bouteflika avec le premier ministre turc Erdogan (PH/DR)
Obéisant au système LMD (licence-master-doctorat) adopté dans le cursus scolaire, la langue turque sera généralisée à tous les domaines enseignés.

La filière pour l’enseignement de la langue turque accueillera 147 étudiants à l’université d’Alger 2 et 41 à l'université islamique Emir-Abdelkader de Constantine, soit un total de 188 inscrits ayant opté pour le turc.

Aziz Haddad, le vice-recteur chargé de la pédagogie à l’université des sciences islamiques Emir-Abdelkader de Constantine, considére que l’enseignement des sciences et des civilisations islamiques nécessite des connaissances académiques profondes et spécialisées de les langues étrangères, le turc maintenant et le perse dans un "futur proche".

wbw
SIWEL 071146 AOU 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu