Algérie : "Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages"...

18/10/2014 - 00:34

ALGER (SIWEL) — La semaine dernière, l’armée algérienne a officiellement annoncé avoir "retrouvé" et "détruit" le campement des djihadistes qui ont décapité l'otage français Hervé Gourdel.

Laissant derrière eux un feu de campement encore allumé, les terroristes, dénommés Jound El Khilafa, ont cependant réussi à se "volatiliser", dans une zone qui était déjà largement quadrillée avant, mais dont la surveillance s'était encore nettement accrue après l'annonce de l'enlèvement et de la décapitation de l'otage français.

Toute sorte de matériel et autre équipement ont été retrouvé, dont les téléphones portables des terroristes, mais ni les terroristes, ni le corps de la victime n'ont été retrouvé " en kabyle on dit "tesevle3-iten lqa3a", signifiant littéralement " la terre les a avalé".


Après tant et tant de mensonges, d'autres mensonges se profilent encore (PH/DR)
Après tant et tant de mensonges, d'autres mensonges se profilent encore (PH/DR)
Incroyable que l'armée algérienne délivre des information qui font état soit de sa "nullité", soit de sa "complicité" car c'est forcement l'une ou l'autre des éventualités. Comment est-il, en effet, possible de retrouver un repaire terroristes dont le feu de campement est encore allumé sans avoir "croisé" le groupe terroriste, alors-même que la zone entière est totalement bouclée et que l'armée algérienne recherche "très activement" depuis plusieurs semaines, un groupe terroriste et cela avec des effectifs en surnombre, dans une zone bouclée et quadrillée au centimètre près.

Le comble est que le repère est abandonné par les terroristes en y laissant tout leur matériel, ce qui peut, à la limite, être plus ou moins crédibles, bien qu'on imagine mal un terroriste abandonner ses armes...mais de là à laisser les téléphones portable, qui ne sont pas les plus compliqués à transporter, avec en plus des "informations importantes" dedans, voilà de quoi vous laisser...perplexe!

Voilà aussi de quoi douter de l'intelligence de ce groupe terroriste dont il convient quand même de rappeler qu'il a réussi l'exploit d'enlever, de séquestrer et d'exécuter un otage français, d'en faire deux vidéos et de les diffuser sur les réseaux sociaux, à partir d'un lieu où le débit internet est quasi inexistant et tout cela en l'espace de 48 heures ... Ils sont vraiment forts ces terroristes ! ou alors c'est tout le système sécuritaire algérien, armée, renseignement, gendarmerie etc. qui sont d'une nullité ahurissante. Pourtant quand il s'agit de retrouver les manifestants ou les victimes des abus de la police algérienne, qui ont diffusé sur le net les vidéos, ils sont immédiatement retrouvés.

Mais peu importe l’absurdité de cette information, c'est toute la presse française qui reprend en chœur le "scoop"... comme elle avait" joué le jeu" en faisant tomber une avalanche de titres stigmatisant la Kabylie "repère des terroristes" ou encore fief historique du terrorisme islamiste"... On en rediscutera quand Paris sera désignée capitale du terrorisme islamiste en Europe

mel,
SIWEL 180034 OCT 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu