Algérie : Ahmed Ouyahia dément une prochaine libération de milliers de détenus islamistes

29/05/2011 - 12:39

ALGER (SIWEL) — Le premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a démenti dimanche l'éventualité d'une libération prochaine de milliers d'islamistes détenus pour terrorisme.


Ahmed Ouyahia, premier ministre algérien (Photo SIWEL)
Ahmed Ouyahia, premier ministre algérien (Photo SIWEL)
« Je démens formellement les rumeurs qui courent sur une libération d'islamistes impliqués dans des violences avec tous les respects dus aux frères qui l'ont annoncée », a t il déclaré lors d'une conférence de presse à Alger.

Deux anciens dirigeants du FIS (Front islamique du Salut, dissous en 1992), Abdelfateh Zeraoui et Hachemi Sahnouni ont indiqué le 15 mai dernier que le président algérien s’apprêtait à prononcer une amnistie générale allant vers la libération de 7000 détenus.

Dans une lettre adressée à la présidence, les deux islamistes ont déclaré « considérer la décision que le président Bouteflika et la haute hiérarchie miliaire s’apprêtent à prendre très prochainement et qui accorde une amnistie générale aux prisonniers de la tragédie nationale, comme une bonne et courageuse décision. »

Depuis son arrivée au pouvoir en avril 1999 et dans le cadre de la réconciliation nationale, le président Bouteflika a gracié 17540 terroristes.

uz
SIWEL 291240 MAI 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu