Alger : une tentative de marche des internautes empêchée

19/03/2011 - 12:41

ALGER (SIWEL) — La police a empêché une tentative de marche à laquelle avait appelée depuis plusieurs jours de jeunes algériens sur le réseau social Facebook.


Les quelques manifestants impuissants face aux nombreux policiers. Ph / Siwel
Les quelques manifestants impuissants face aux nombreux policiers. Ph / Siwel
L’appel à une marche pour célébrer la Journée du 19 mars, coïncidant avec le cessez-le-feu, a été lancé par des anonymes sur le réseau social Facebook. Ses animateurs demandent le départ du système, qui doit avant son départ changer de comportement avec les Algériennes et les Algériens.

La marche était programmée depuis la Grande-poste, à Alger-centre vers le siège de la Présidence à El Mouradia, ex-le Golf.

A peine une poignée de jeunes se sont rassemblés que la police cernait toute la place les chargeant pour empêcher tout rassemblement. Hormis les véhicules, les piétons ont été empêchés de rejoindre le lieu du rassemblement.

« Notre action ne s’inscrit dans aucune logique partisane », a indiqué un des animateurs de la communauté à Siwel, ajoutant que « le changement dans ce pays est l’affaire de tous ».

Devant une forte présence policière et aussi de la presse locale et étrangère, il était difficile de quantifier le nombre de marcheurs qui ont répondu à l’appel des « jeunes algériens ».

Siwel a constaté aussi qu’aucun contre-manifestant n’était présent, ce matin, à la marche des « jeunes algériens ». Après plusieurs tentatives de lancer la marche, la police a réussi à disperser les quelques manifestants vers 11h 30.

aai
SIWEL 1250 19 MAR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu