Alger : une directrice d'un primaire empêche une élève de réciter un poème en kabyle

09/06/2011 - 19:20

ALGER ( SIWEL) — Une petite fille, S.O, âgée de 7ans, meilleure élève de l'École primaire Laredj Boutris à El Biar, s'est vue refusée de réciter un poème en kabyle par la directrice du même établissement, a appris Siwel auprès de membres de la famille de la petite fille.


Manifestation des élus du RCD contre l'antikabylisme de l'Etat algérien (PH/DR)
Manifestation des élus du RCD contre l'antikabylisme de l'Etat algérien (PH/DR)
S.O., 7ans voulait réciter un poème en kabyle retraçant une période de la guerre de libération pour la préparation de la cérémonie de fin d'année. Elle en a été empêchée par sa directrice, lui disant que si la petite fille voulait faire sa présentation en kabyle elle n'avait qu'à partir à Tizi-Ouzou : « Si elle veut présenter en Tamazight elle n'a qu'à partir à Tizi, Alger est à moi !  » témoigne à Siwel S. H., cousine de la petite fille.

uz
SIWEL 091920 JUIN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche