Alger s'offre une mosquée d'un milliard d'euros

21/05/2012 - 08:23

ALGER (SIWEL) — Le ministre algérien des Affaires religieuses, Bouabdallah Ghlamallah et l'ambassadeur chinois en Algérie, Liu Yuhe, ont assisté dimanche à la cérémonie de pose des fondations à Alger, de ce qui devrait devenir la troisième plus grande mosquée du monde, un projet d'un milliard d'euros.


Maquette de la Grande mosquée d'Alger (PH/DR)
Maquette de la Grande mosquée d'Alger (PH/DR)
Le complexe de la mosquée comprendra le plus haut minaret de l'Afrique, culminant à quelques 270 mètres, presqu'autant que la tour Eiffel. Il aura 25 niveaux et huit ascenseurs qui offriraient à ceux qui les emprunteront une vue imprenable sur la baie d'Alger.

La mosquée sera composée d'une salle de prière pour 40 000 fidèles, d'une esplanade pouvant accueillir jusqu’à 80.000 fidèles, d'une bibliothèque de 2 000 places, d'un musée de l'art islamique et d'un centre de recherche théologique ainsi que d'un parking de 6000 places. Les travaux devraient s'achever en 2015.

C'est l’entreprise chinoise China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) qui avait été choisie par l'état algérien pour sa construction, alors que cette entreprise a été black-listée par la Banque mondiale depuis janvier 2009, pour avoir pratiqué la corruption dans le cadre de grands projets nationaux aux Phillipines et au Vietnam.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika « veut laisser sa marque » à travers la construction de cette mosquée, qui rivalisera avec les deux plus grandes mosquées du monde : celles de La Mecque et de Médine en Arabie Saoudite.

wbw
SIWEL 210823 MAI 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu