Alger: Trois militants du MAK interpellés le 13 avril par la police algérienne

17/04/2014 - 12:33

ALGER (SIWEL) - Les intimidations policières contre les militants du Mouvement pour l'Autodétermination se poursuivent. Dans la journée du 13 avril, Youcef Amayas Letif et ses deux camarades, tous militants du MAK, ont été interpellés par la police algérienne pour avoir affiché l'appel du mouvement kabyle au rejet des élections présidentielles et aux marches populaires du 20 avril.


Une fois dans le fourgon, les éléments de la BMPJ ont usé de la violence à l'encontre des trois militants du MAK qui ont été ensuite transféré au commissariat sis au Boulevard Amirouche.

A l'intérieur du commissariat les policier, en plus de la violence physique, ils se sont mis à insulter et injurier les victimes qui n'ont pas abdiqué devant ces pratiques qui caractérisent le régime algérien et ses services de répression.

Youcef et ses camarade ont fait preuve de courage. Les intimidations de la police algérienne n'ont fait que renforcer leur détermination à continuer dans la dignité leurs combat pour l’autodétermination du peuple kabyle.

La Kabylie libre est en marche. Rien ni personne ne l'arrêtera.



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche