SIWEL | Agence kabyle d'information

Alerte : Slimane Kadi et Lazhar Bessadi de nouveau interpellés par la police algérienne (actualisé)

12/06/2016 - 15:26

TIZI WEZZU (SIWEL) — Slimane Kadi et Lazhar Bessadi, membres du conseil universitaire du MAK, ont été convoqués ce matin pour se rendre au commissariat central de Tizi Ouzou afin de récupérer leur matériel confisqué par la police algérienne le 09 mars 2016. Une fois sur place, les deux cadres du mouvement souverainiste kabyle ont subi un très long interrogatoire portant sur des questions personnelles et religieuses auxquelles ils ont refusé de répondre.


Alerte : Slimane Kadi et Lazhar Bessadi de nouveau interpellés par la police algérienne (actualisé)
Au lieu de leur restituer leur matériel,les policiers algériens les ont accusés de vouloir porter atteinte au drapeau algérien en organisant le lever du drapeau kabyle le 05 juin dernier. Les deux cadres du MAK ont répondu de façon claire: "Nous respectons le drapeau algérien mais il n'est pas le nôtre. Nous avons hissé le drapeau national kabyle pour affirmer notre fierté d'être kabyles sans porter atteinte à quoi que ce soit".

Les policiers algériens ont vainement tenté de faire admettre l'inadmissible aux deux victimes: l'usage des armes par le MAK qui est connu et reconnu comme un mouvement pacifique.

Slimane Kadi et Lazhar Bessadi ont été relâchés après de longues heures d'interrogatoire au commissariat central de Tizi-Ouzou.

Il y a lieu de préciser que l'affaire des ces deux militants souverainistes kabyles a été confiée à la brigade criminelle. L'Algérie élève les terroristes sanguinaires au rang de "personnalités nationales" et incriminent les kabyles qui luttent dignement et pacifiquement pour leur droit à l'existence.

cdb,
SIWEL 121526 JUN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu