Alerte : Chakib Khelil persona non grata en Kabylie

29/04/2016 - 23:36

IΣEZZUGEN (SIWEL) — Les citoyens du village de Cheurfa n Bahlul de Lɛerc des At Γuvri se mobilisent pour contrecarrer la venue prévue pour demain samedi du ministre-escroc algérien Chakib Khelil qui fait la tournée des zaouïas comme d'autres faisaient celles des popotes


De source sûre, des éclaireurs étaient dépêchés tôt ce matin afin de tâter les lieux, afin de faire éviter toute éventuelle perturbation quant au pélerinage de cet enturbanné du bas de laine algérien dans une zaouia en Kabylie... ces derniers étaient mal accueillis et pour cause... car pour les citoyens kabyles "Que cet individu soit accueilli à bras ouverts partout en Algérie, ce ne sera pas le cas en Kabylie" !

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle répandue ce soir, a mis le feu aux poudres et les messages appelant à interdire à ce "grand voleur" de mettre les pieds en Kabylie : "Soyez vigilant il faut le chasser de kabylie", "Pas le grande voleur", "Mobilisez-vous, nous sommes avec vous ne permettez pas à ce voleur de rentrer dans une terre sainte comme Cheurfa n Bahlul, nous comptons sur vous nos frères", "Il ne faut pas le laisser entrer en Kabylie", "Azazga ce n'est pas Mascara, Azazga c'est la Kabylie"...

A noter que selon nos confrères de Tamurt.info et d'après une source proche du cabinet du wali de Tizi Wezzu, c’est le préfet Merad en personne qui l'aurait invité : « Je sais que le wali prépare dans la discrétion la plus totale la visite de Khellil en Kabylie. On nous a juste donné ordre de recevoir une personnalité soit à la zaouia de Sidi Abderhmane d’Illula Umalu ou au niveau de celle de Sidi Mansour à Aghrib. C’est là qu’on a compris qu’il s’agirait de Chakib Khellil ».

Chakib Khelil était le ministre algérien de l’Énergie et des Mines, entre 1999 et 2010, accusé d'avoir détourné les fonds de Sonatrach est rentré en Algérie il y'a de cela quelques semaines après s'être caché des années aux Etats Unis suite à un mandat d'arrêt international lancé contre lui et sa famille par le procureur général de la cour d’Alger, et qui a été, depuis, limogé.

wbw
SIWEL 292336 AVR 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche