Alerte : 3 militants du MAK arrêtés à Tizi-Ouzou

09/03/2016 - 15:27

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Trois militants du MAK ont été arrêtés en ce début d’après-midi. Il s’agit de Mokhtar Ouazi (dit Pika), Lazhar Bessadi et Slimane Kadi. Ce dernier est président du Conseil universitaire du MAK à Tizi-Ouzou.


Les 3 militants ont été interpellés dans le petit magasin de matériel informatique appartenant à Lazhar Bessadi et Slimane Kadi suite à une «descente» de la direction du commerce de Tizi-Ouzou. Ils ont ensuite été embraqués au commissariat de Tizi-Ouzou où ils s’y trouvent depuis plus de 3 heures maintenant.

Contrairement aux arrestations précédentes , ce n’est pas à travers un «contrôle de routine» que les militants sont arrêtés. En effet, Slimane Kadi n’en est pas à sa première arrestation, c’est la troisième en moins d’un mois.

La fois précédente, juste avant le congrès, il avait été arrêté en compagnie de Moumen Ouazi, cousin de Mokhtar Ouazi (dit Pika), à un barrage pour contrôle d’identité. Ils ont été embarqués au commissariat où leurs papiers leurs avaient été confisqués et rendus que le lendemain. Au sortir du commissariat, Slimane Kadi avaient subi une nouvelle interpellation à un autre barrage de Tizi-Ouzou.

L’Etat algérien semble s’être engagé dans une logique de harcèlement des militants du MAK avec des arrestations répétitives et des tracasseries administratives pour entraver leurs activités professionnelles et les mettre en difficultés financières. Rappelons que la même méthode est employée avec Kamira Nait-Sid, militante kabyle et présidente du CMA, dont le commerce familial est toujours fermé .

cdb/zp
SIWEL 091527 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu