Akbou : le maire revient sur sa décision de démissionner

27/01/2011 - 16:55

VGAYET-Béjaïa (SIWEL) — Le maire d’Akbou, Abderrahmane Bensebaâ, qui a démissionné de son poste mercredi 26 janvier est revenu sur sa décision de démissionner jeudi 27 janvier 2011, a appris Siwel d’une source sûre.


Le siège de l'APC d’Akbou  (Photo : Takerabet Mokrane)
Le siège de l'APC d’Akbou (Photo : Takerabet Mokrane)
La nouvelle sortie du maire d’Akbou, précise la même source, est intervenue à la faveur d’une réunion de crise de l’exécutif communal dans la matinée du 27 janvier pour débattre des suites à donner à la démission de l’édile communal et, éventuellement, son remplacement. Mais, poursuit la même source, le maire a pris ses pairs de court en annonçant son retour à son poste.

Accusé par le wali de Vgayet, Hammou Ahmed Tohami de « connivence » avec les squatteurs des 495 logements sociaux implantés au lieudit « ex-caserne », le maire d’Akbou s’est déclaré, « prêt à apporter un démenti » aux accusations du wali.

Des accusations selon lesquelles, le président de l’Assemblée populaire communale d’Akbou aurait prêté en date du 7 janvier main-forte aux squatteurs de ces 495 logements.

Il est attendu, selon des recoupements, que le maire rende publique incessamment une déclaration pour éclaircir l’opinion sur cette affaire.

ss
SIWEL 271700 JAN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu