Ait Yahia Moussa commémore le 11e anniversaire de l'assassinat de Hocine Chaibet

28/04/2012 - 16:38

AIT YAHIA MOUSSA (SIWEL) — L'association les Amis de Krim Belkacem d'Ait Yahia Moussa, a commémoré ce samedi 28 avril le 11e anniversaire de l'assassinat du jeune Chaibet Hocine, tué par balles des gardes communaux lors des événements du Printemps noir, a constaté Siwel sur les lieux.


A la mémoire des victimes du Printemps Noir (PH/ DR)
A la mémoire des victimes du Printemps Noir (PH/ DR)
Deux recueillements ont été observés : l'un vendredi au cimetière de Tizra Aissa dans le versant d'Iâllalen et l'autre ce samedi devant la stèle qui lui a été dédiée par le mouvement citoyen et les habitants d'Ait Yahia Moussa.

Après le dépôt des gerbes de fleurs, des citoyens, des responsables du mouvement associatif ont pris la parole pour dire que cette commémoration est un acte citoyen pour que la mémoire de ce jeune ne soit pas oubliée.
Des rencontres de football ont été aussi organisées, suivies de la remise des cadeaux, des médailles et des tenues aux participants au sein de la maison de jeunes d'Ait Yahia Moussa.

Sa famille rejette le procès où seul l'un des gardes communaux eut écopé de deux ans de prison ferme. Le procès s'est déroulé dans une cour correctionnelle du tribunal de Draâ El-Mizan alors que sa famille avait demandé à ce qu'il passe dans une cour criminelle.

Hocine Chaibet , collégien de 15 ans, a été tué le 28 avril 2001 à Ait Yahia Moussa (Draa El Mizan) par un milicien de la garde communale. Selon le témoignage de sa famille, le père de la victime avait été également tué par l'un des miliciens en 1996.

Les événements du Printemps noir 2001-2003 ont fait plus de 120 morts et 5.000 blessés parmi les manifestants en Kabylie, exécutés principalement par les forces de la gendarmerie.

Aucun responsable n'a été jugé mis à part l'assassin du premier martyr de la révolte Guermah Massinissa, tué par un gendarme à l'intérieur d'une bridage à Ath Douala le 18 avril 2001. Le gendarme Mohamed Mestari a été condamné à deux ans de prison le 17 avril 2003 et libéré car il était en détention préventive depuis la date du meurtre.

ag
SIWEL 281640 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche