Ait Abdelmoumen / Un Comité conjoncturel citoyen pour le rejet de l’école coranique est mis en place

02/07/2015 - 14:11

AIT ABDELMOUMENE (SIWEL) — A Ait Abdelmoumen, dans la commune de Tizi n Tlata, les populations sont confrontées à une multitude de problèmes. Au lieu de financer des projets susceptibles d’assurer un meilleur cadre de vie à ses habitants, l’Etat algérien a décidé, sans même concerter les habitants, de construire dans ce village une école coranique, un projet estimé à 22 milliards de centimes alors que le village ne dispose même d’un dispensaire digne de ce nom. Pour contrer ce projet dont l’objectif est dicté par la politique colonialiste de l’Etat algérien, un comité conjoncturel pour le rejet de la construction de cette école coranique est né.


Ait Abdelmoumen / Un Comité conjoncturel citoyen pour le rejet de l’école coranique est mis en place
La politique de dépersonnalisation de la Kabylie s’accélère. Ce que l’Etat algérien n’a pas réussi à travers ses écoles et ses médias, il tente de le réaliser en instrumentalisant une fois de plus la religion à des fins d’arabisation et de dékabylisation.

Pendant que les villages kabyles sont livrés à eux-mêmes face à la pénurie d’eau, au chômage, à l’insécurité, à l’absence de structures culturelles et sportives, à l’absence d’infrastructures sanitaires, l’Etat algérien multiplie la construction d’écoles de gendarmerie, d’écoles coraniques et de mosquées qu’il confie à des imams salafistes pour réaliser une substitution culturelle et identitaire en implantant celles qu’il a importées du moyen orient.

A Ait Abdelmoumen, dans la commune de Tizi n Tlata, les populations sont confrontées à une multitude de problèmes. Au lieu de financer des projets susceptibles d’assurer un meilleur cadre de vie à ses habitants, l’Etat algérien a décidé, sans même concerter les habitants, de construire dans ce village une école coranique, un projet estimé à 22 milliards de centimes alors que le village ne dispose même d’un dispensaire digne de ce nom. Pour contrer ce projet dont l’objectif est dicté par la politique colonialiste de l’Etat algérien, un comité conjoncturel pour le rejet de la construction de cette école coranique est né.

Voici ci-après la déclaration ayant sanctionné l'assemblée générale qui s'est traduite par la mise en place du Comité conjoncturel citoyen pour le rejet de l’école coranique.

Le Comité conjoncturel citoyen pour
le rejet de l’école coranique

Ait Abdelmoumène le 29/06/2015


Suite à l’assemblée générale qui s’est tenue le samedi 27 juin 2015 à Anar Tguemount, au cours de laquelle un comité conjoncturel citoyen composé de 29 membres est né afin de rejeter catégoriquement l’implantation d’une école coranique quel qu’en soit le lieu.

Le comité signale à Monsieur X, initiateur de ce pharamineux projet estimé à 22 milliards, que nous disposons de deux (2) grandes mosquées en pleine activité qui enseignent déjà le coran en plus des rites et cérémonies religieuses.

Ce projet n’a pas été souhaité par la communauté du village, ni inscrit dans des projets d’APC, ni encore moins au niveau de la Daira qui n’a même pas été capable de finaliser l’édifice d’une toute petite bibliothèque entamée en 2005 ; quant à la wilaya, Ait Abdelmoumene est surement le dernier de ses soucis (son absence durant deux (2) décennies de banditisme et de terrorisme en sont la preuve)

Ce projet qui nous tombe du ciel, bien plus comme ciguë humaine qu’une manne divine présente une intention pernicieuse dont l’objectif n’est autre que de dépersonnaliser la Kabylie, en l’arabisant par le biais de l’islamisme radical. Non, nous ne servirons pas de base pour l’ethnocide du kabyle.

Il est aussi absurde de vouloir ériger un projet d’une telle importance (22 milliards), dans un village qui n’a même pas un dispensaire digne de ce nom, que de l’accepter, sachant que dans un proche avenir, ce village aussi grand soit-il, ne peut ni contenir ni supporter toute la communauté musulmane mondiale aussi diverse avec ses étendards différents arborant chacun divergentes doctrines.

A cet effet, nous invitons la population à se prononcer contre le dit projet par une pétition

Non à l’obscurantisme et au fanatisme






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche