Ait Abdelmoumen : Le MAK anime un meeting populaire le samedi 22 mars à 15h

16/03/2014 - 18:04

AIT ABDELMOUMEN (SIWEL) — Le samedi 22 mars, le MAK se rendra à Ait Abdelmoumen pour animer un meeting populaire a Tizi n Tsoukit à 15 h. Selon les organisateurs, ce meeting sera l'occasion de réitérer le soutien du MAK et de la Kabylie au peuple Mozabite victime d'agressions racistes de la part des chaâmbas, soutenus dans leur entreprise criminelle par les forces répressives du régime raciste d'Alger.


En plus des mots d'ordres habituels, à savoir: l'autodétermination du peuple kabyle et le rejet de la mascarade présidentielle du 17 avril, le MAK compte sensibiliser les citoyens contre l'exploitation du gaz de schiste en Kabylie qui constitue une réelle menace pour l'avenir de la Kabylie, tant au niveau de son écosystème que de la santé publique.

Alors que de faux débats occupe la scène politique sur ce qu in'est qu'une lutte pour l'alternance des clans du puvoir criminel algérien, les ennemis de la Kabylie et du peuple kabyle s’entendent à lancer une exploitation de gaz de schiste au large de Vgayet qui entraînera des catastrophes écologiques et humaines considérables, à l'image des contrées
de contrées où ces gaz de schistes sont déjà exploités: Pollution des nappes phréatiques, pollution de l'air, apparition de maladies, asthme, cancers.

En effet, les liquides de fracturation employés pour l'exploitation des gaz de schiste peuvent contenir jusqu’à 1000 produits (agents de soutènement, réducteurs de friction, surfactants, gélifiants, inhibiteurs de corrosion, antimousses…) dont certains sont cancérogènes (benzène, formaldéhyde, naphtalène…), neurotoxiques (aluminium, hexane, acrylamide, toluène, xylène…), ou toxiques pour la reproduction (acide borique, toluène)...on comprend mieux pourquoi la France refuse d'exploiter le gaz de schiste chez elle tandis qu'elle n'hésite pas à l'exploiter chez les autres, en l’occurrence en Kabylie avec la complicité criminelle de la mafia politico-financière d'Alger.

Au cours de ce meeting, le MAK compte également réaffirmer son soutien au peuple Mozabite de nouveau victime d'agressions racistes de la part des chaâmbas soutenus, comme d'habitude, dans leur entreprise criminelle par les forces répressives du régime raciste d'Alger.

cdb,
SIWEL 161804 MARS 14





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu