Aïn Zaouïa : Grève et protestations

18/11/2013 - 16:28

AÏN ZAOUÏA (SIWEL) — La colère des habitants de la localité d’Aïn Zaouia, au sud de Tizi Wezu, est loin de baisser en tension. Les dégâts causés par les dernières intempéries ont provoqué un vaste mouvement de protestation et la mobilisation générale des citoyens de cette localité.


Après avoir fermé le siège de la mairie, hier, et bloqué à la circulation automobile la RN30, les protestataires ont appelé pour ce matin à une grève générale. Le chef-lieu de la commune d’Aïn Zaouia est complètement paralysé. Les commerçants ont baissé les rideaux.

Les écoliers ont refusé de rejoindre les bancs d’écoles. Une adhésion totale est enregistrée à l’action par la population de la région qui a entièrement répondu favorablement à ce mot d’ordre. La non-viabilisation des quartiers d’Aïn Zaouïa a provoqué d’énormes dégâts par les pluies diluviennes qui n’ont pas cessé de s’abattre sur la région depuis plus de 72 heures.

Aucun caniveau n’est disponible, les eaux de pluie ne sont pas canalisées, les trottoirs et les rues sont laissés dans un état pitoyable,… toutes ces négligences ont causé la colère mais aussi l’indignation des habitants. Depuis l’année 2000 que ces problèmes ont été soulevé par les résidents, mais ils ne sont jamais pris en charge.

L’indifférence totale des élus et autorités locales n’a fait que jeter de l’huile sur le feu et attiser davantage l’ire des citoyens. Le chef de daïra a décidé enfin de s’entretenir avec les protestataires. Une rencontre avec les délégués du quartier d’Aïn Zaouïa est prévu pour aujourd’hui.

R.M
SIWEL 18 1628 NOV 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche