Affaire du harcèlement sexuel à la chaîne TV4 : le procès renvoyé à la prochaine session

24/06/2012 - 13:09

ALGER (SIWEL) — le tribunal correctionnel d’Alger a renvoyé l’affaire du harcèlement sexuel à la chaîne de télévision amazighe (TV4) à la prochaine session.


Le DG de la TV 4 est désigné responsable depuis mars 2009. PH/DR
Le DG de la TV 4 est désigné responsable depuis mars 2009. PH/DR
Le directeur de la TV 4 s’est présenté, ce matin, au tribunal d’Alger pour être entendu, dans l’affaire du harcèlement sexuel dont il est accusé. Accompagné par plusieurs fonctionnaires de la chaîne, Saïd Lamarani n’a pu être entendu, car le juge a décidé de renvoyer au 16 septembre l’affaire.

Sur place, les victimes, accompagnées par Me. Youcef Dilem, ont dénoncé un report qui ne devrait pas avoir lieu. « On a déposé la plainte en août 2011. Une année après, rien n’est fait. Le DG est venu accompagné de sa garde prétorienne », a indiqué pour Siwel une des plaignantes.

Pour rappel, Saïd Lamarani est poursuivi pour harcèlement sexuel, chantage et pressions sur le personnel féminin de la chaîne. Connu pour ces pratiques, il a été déjà poursuivi en justice par une journaliste de la Radio chaîne II en 1995, pour les mêmes motifs, avant que l’affaire ne soit étouffée.

Au début de cette affaire, Saïd Lamarani a accusé le MAK et le RCD d’être derrière « une tentative de sa déstabilisation ».

Proche du clan présidentiel, Lamrani se dit « intouchable ».

aai
SIWEL 24 1304 JUIN12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu