Affaire de l’imam salafasite de Tifilkout : La mobilisation citoyenne a payé

14/08/2013 - 14:51

Tifilkout (SIWEL) — Après la mobilisation des citoyens du village de Tifilkout, l’imam salafiste dénoncé et condamné pour ces prêches extrémistes qui vont à contre sens des valeurs kabyles, vient d’être démis de ses fonctions par la direction des Affaires religieuses.


Affaire de l’imam salafasite de Tifilkout : La mobilisation citoyenne a payé
Nous relevons que cette direction impliquée dans le rassemblement des islamistes organisé suite à celui de la liberté de conscience le 03 août, déclare que cet imam est bénévole et ne relève pas de son administration. Ceci-dit, la direction des affaires religieuses de Tizi Wezzu est complice de velléités salafistes et d’un imam hors la loi.

Les citoyens du village Tifilkout ne compte pas baisser les bras pour autant. Ils comptent saisir la Justice quant à cette machination qui a visé leur village. Un des citoyens contacté compte maintenir la mobilisation pour connaître les vrais instigateurs de cette histoire qui vise les fondements d'un village kabyle.

Encore une fois, la Kabylie libre et laïque a triomphé de l’intégrisme et de l’obscurantisme appuyés par l’Etat algérien à des fins de dépersonnalisation du Peuple Kabyle.

dm
SIWEL 14 1451 AOÜT 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu