Abderrahmane Bouguermouh : « le colonialisme actuel est pire que le colonialisme français »

28/04/2012 - 16:46

PARIS (SIWEL) — Le célèbre réalisateur kabyle de « La Colline oubliée », premier film réalisé en langue kabyle, Abderrahmane Bouguermouh, a affirmé jeudi que « le colonialisme algérien est pire que la colonisation française ».


Abderrahmane Bouguermouh qui s'exprimait à la chaine Euronews a indiqué que « ce colonialisme actuel installé ici (en Algérie) est pire que le colonialisme français et (je) n'ai pas peur de le dire ! ». Car, a-t-il dit, « ce sont (mes) frères qui me font ça ».

« S'ils arrivent à un certains niveau et au lieu de nous imposer un Molière, ils vont finir par nous imposer un Gamal Abdenacer dont l'ombre plane encore sur l'Algérie et ce sera très difficile de sortir celui-là », a conclu le réalisateur de « La Colline oubliée ».

Dans un communiqué rendu public, le président du Gouvernement provisoire kabyle Ferhat Mehenni a indiqué que « cette prise de position du réalisateur du premier long métrage en langue kabyle conforte la lignée des grands hommes que la Kabylie enfante de génération en génération ».

« Au nom du Gouvernement provisoire kabyle, et en mon nom personnel, je salue cet acte de courage et de lucidité d'un homme qui a tout donné à la Kabylie », a déclaré M. Mehenni.

uz
SIWEL 281700 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche