AZAWAD : vers un appui de la France à l’invasion militaire du Mali au Conseil de sécurité

19/06/2012 - 13:25

PARIS (SIWEL) — La France s'attend à une décision rapide du Conseil de sécurité de l'ONU soutenant le projet d'opération militaire au Mali de l'Union africaine (UA) et de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), a indiqué, mardi, le ministère français des Affaires étrangères.


Chef d'état-major de la CEDEAO (PH/DR)
Chef d'état-major de la CEDEAO (PH/DR)
Comme rapporté par Siwel,(Des pays africains s'apprêtent à envahir l'Azawad) la France appuiera une invasion militaire du CEDEAO contre le Mali, où les militants du Mouvement national pour la libération de l’Azawad, (MNLA), ont proclamé l’indépendance de leur territoire.

Des groupes islamistes armés ont vu depuis le jour au nord du Mali, Ansare Eddine, en l’occurrence. Ce groupe a été aidé et soutenu par Alger et le Qatar. Du matériel logistique et militaire lui a été octroyé par ces deux pays, afin, de saborder l’envol du nouvel État amazigh, l’Azawad.

La France, voulant défendre ses intérêts dans la région, fera usage de son droit de Véto, pour obtenir cette action militaire du Cédéao au Mali.
Une première demande, formulée, la semaine passée au Conseil de sécurité de l’ONU a été rejetée.

« Je pense que les choses devraient aboutir rapidement à une décision du Conseil de sécurité qui avaliserait une opération militaire de l'Union africaine et de la Cédéao (Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest) », a déclaré lors d'un point de presse le porte-parole du ministère, Bernard Valero.

aai
SIWEL 19 1325 JUIN12





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu