AQMI déclare la guerre au MNLA; Ansar Dine clarifie son jeu et se positionne contre le MNLA avec l'AQMI et le MUJAO

28/11/2012 - 17:40

LERE (SIWEL) — Les combattants du MNLA qui occupaient Léré ont finalement quitté la ville. Vendredi dernier, une coalition des groupes terroristes occupant l’Azawad, avec à leur tête le groupe islamo-terroriste Ansar Dine, avaient encerclé les positions du MNLA à Léré en leur demandant de quitter la ville. Le Colonel Alghabass Ag Hamad, qui avait au départ refusé de quitter la ville a finalement ordonné, dans la nuit de mardi à mercredi, le retrait des troupes du MNLA pour une position inconnue.


L'algérien Abdelmalek Droudkel, leader d'Aqmi. PH/DR
L'algérien Abdelmalek Droudkel, leader d'Aqmi. PH/DR
Contacté par Siwel, un membre proche du commandement militaire du MNLA a confirmé l'information rapportée par le journal mauritanien en ligne Saharmédia.net. Il nous a confirmé « le retrait de l’unité du Colonel Alghabass Ag Hamad dans le but d’éviter un bain de sang qui ne sera en rien utile à notre cause ». Il a fait état du stationnement de plus de 300 véhicules du MUJAO d’AQMI et de Ansar-Dine, près de la localité de Léré en précisant que « ce serait un suicide de combattre seuls une armée de terroriste pourvus d’un matériel ultra sophistiqué alors que nos unités sont dispersées sur l’immensité du territoire de l’Azawad ».

Les djihadistes de Iyad Ag Ghaly étaient déjà allé à la rencontre du MNLA vendredi dernier à Léré pour leur demander de « quitter la ville sans faire de problème ». Le Colonel Alghabass Ag Hamad avait refusé en leur rétorquant « il ne sera pas dit que les combattants du MNLA ont fuit ! Tant pis si nous devons tous mourir ». Les islamo-terroristes de Ansar Dine sont retournés à leur positions et sont restés en attente de « voir comment aller évoluer la situation ».

Or, avant-hier, le président du CTEA et Secrétaire Général du MNLA, Bilal Ag Acherif, avait déclaré sur la chaine de télévision française, France24, que son mouvement « allait combattre et le MUJAO et l’AQMI ». Et Hier, le groupe terroriste AQMI a considéré dans une déclaration que le « MNLA avait déclaré la guerre à leur organisation » et que désormais, « le MNLA est un ennemi au même titre que la communauté internationale, la France et les USA ». Il est fort probable que cette organisation terroriste soit fatiguée d'attendre en vain que son allié Iyad Ag Ghaly ne vienne à bout du MNLA par la ruse et la trahison en essayant de faire jouer les liens parentaux et les rivalités tribales.

Selon, notre interlocuteur, « c’est ce qui a accéléré l’encerclement de Léré par plus de 300 véhicules regroupant tous les groupes terroristes, y compris Ansar Dine ». Il a précisé que « cela à au moins eu l’avantage de clarifier la vraie position de Ansar Dine que certains cherchent à nous imposer comme partenaire fréquentable »

Il y a lieu de préciser que lors des violents combats qui ont opposé le MNLA au le MUJAO à Ménaka, des sources discrètes avaient fait état de la présence en première ligne d’éléments du groupe terroriste Ansar Dine mais ne souhaitaient pas en faire état publiquement, probablement dans la perspective d’un sursaut de dignité de la part des égarés enrôlés par Ansar Dine. Mais, avec beaucoup d’émotion, Toumatspress, le site d’information Touarègue très proche du MNLA, avait quand-même diffusé l’information selon laquelle « 11 des terroristes abattus par le MNLA étaient des touarègues endoctrinés faisant partie de la secte de Ansar Dine »

Ansar Dine, avait été reçu plusieurs fois à Alger et dernièrement à Ouagadougou alors qu’il avait commis plusieurs crimes monstrueux dont la lapidation d’un couple de touaregs, parents de 2 jeunes enfants, au motif qu’ils n’étaient pas mariés comme le commande la Charia. Ce groupe terroriste a été imposé par Alger comme partenaire incontournable dans la résolution de la crise malienne. Aujourd’hui, il s’est clairement rangé au côté d’Aqmi pour combattre sa propre communauté au nom du Djihad islamique dans la perspective de la mise en place d’un nouvel ordre : le Califat


zp,
SIWEL 281740 NOV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu