ALGERIE: Le RCD se réunit aujourd’hui avec ses «nouveaux amis» au siège du mouvement islamiste Ennahda.

23/06/2014 - 15:37

ALGER (SIWEL) — La Coordination algérienne« pour les libertés et la transition démocratique », regroupant le RCD avec divers partis islamistes, dont les terroristes du FIS, et toutes les déclinaisons possibles d’un même courant arabo-islamiste, islamo-conservateur, baathistes etc, a finalement décidé de se réunir aujourd’hui au siège du parti islamiste Ennahda pour une « Réunion d’évaluation». La rencontre qui devait avoir lieu hie a été reportée pour aujourd’hui.


La rencontre était prévue pour hier matin mais elle n’a pas pu avoir lieu « parce que les présidents des partis de la coalition n’étaient pas tous disponibles » assurent les chargés de communication des partis islamistes Ennahda et le MSP, qui assurent la communication de la coalition pour « les libertés et la transition démocratique ». Les islamistes, qui dominent incontestablement cette coalition «pour les libertés démocratiques » assurent que le report de la rencontre n’est « lié à aucune autre considération».

Au cours de cette nouvelle rencontre de la poule et du renard, les responsables de la CNLTD, dont le RCD qui y figure comme seule et unique caution démocratique, doivent procéder à l’installation de la commission de suivi et d’application des « recommandations » de la conférence de Zeralda (Alger) ainsi qu’à l’élaboration d’une nouvelle plateforme qui tiendra compte des interventions des leaders ayant participé à la rencontre « historique » de Mazafran où l’on a vu les tendres embrassades de Said Sadi et de Ali Djeddi, le terroriste coupeur de tête.

On se demande si le RCD va évoquer les positions, récemment exprimées, par l’un de ses illustres invités, l’islamiste algérien Abdelmadjid Menasra, qui a publiquement affirmé son hostilité à Tamazight et aux femmes, ou encore la manifestation des islamistes (ragaillardis par la caution démocratiques que les laïcs leur ont généreusement octroyée) contre la réouverture de débit de boisson à Alger ? Ou bien le RCD va-t-il faire comme d’habitude : se contenter de servir de « caution démocratique » et faire un discours en arabe châtié, pour bien montrer que c’est un parti authentiquement algérien et non kabyle.

zp,
SIWEL




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu